募集

Campagne de recrutement pour l’année scolaire 2016-2017 :

Le Lycée français de Kyoto (LFK), établissement conventionné avec l’AEFE, recrute.

postes à pourvoir :

UN ASSISTANT ÉDUCATIF [TEMPS PARTIEL]

 

Poste en recruté local à pourvoir au 1er février 2017.

UN PROFESSEUR D’EDUCATION MUSICALE [TEMPS PARTIEL]

UN RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER [TEMPS PLEIN]

 

Poste en recruté local à pourvoir au 16 janvier 2017.

UN SURVEILLANT DE CANTINE POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2016 – 2017

 

Son rôle consistera à encadrer un groupe d’enfants le temps de la pause déjeuner.
Rémunération : 1000 yen de l’heure (transport inclus)
CV et lettre de motivation sont à faire parvenir par voie électronique à l’adresse ci-dessous.
viescolaire@lfkyoto.org
Tél : 075-812-7015

UN(E) ANIMATEUR(TRICE) DE GARDERIE POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2016 – 2017

 

Son rôle consistera à encadrer un groupe d’enfants et proposer des activités.
CV et lettre de motivation sont à faire parvenir par voie électronique à l’adresse ci-dessous.
viescolaire@lfkyoto.org
Tél : 075-812-7015

Implanté à Kyoto, ville universitaire et culturelle de premier plan, notre établissement dispense un enseignement conforme aux programmes et horaires établis par le Ministère français de l’Education Nationale. Il offre également une place importante à la langue du pays d’accueil grâce à un programme spécifique d’étude de la langue et de la culture japonaises.

Le public d’élèves est constitué majoritairement d’enfants issus de couples franco-japonais mais de multiples nationalités s’y côtoient

Malgré une taille relativement modeste, notre établissement dynamique se développe. Ainsi, il recrute du personnel qualifié porteur des valeurs liées à son appartenance à l’AEFE mais également intéressé par les défis de la politique de développement mise en place par le comité de gestion et la direction.

Nos attentes pour le personnel recruté :

Dynamisme
Motivation
Disponibilité
Adaptabilité
Sérieux

IMPORTANT : Les postes à pourvoir sur support de contrat de droit local sont soumis à la réglementation du travail ainsi qu’aux lois sociales en vigueur au Japon.
Un poste en contrat local ne donne aucun droit à une nomination sur un emploi de fonctionnaire (poste résident).